Centre Breton d’Art Populaire Musiques traditionnelles vivantes

Bisiad - Stage de harpe et concert

Kévin Le Pennec et Morgane Grégory nous rendent visite sur Brest, pour une matinée autour de la harpe en deux temps :
- de 10h à 11h30, stage de harpe tous niveaux
- à 12h, concert du duo Bisiad

Rendez-vous au 24, rue Sully Prud’homme, dans les locaux de la Kevrenn Sant Mark qui a la gentillesse de nous accueillir.

Participation :
Stage + concert : 15€
Concert seul : 6€ (4€ adhérents CBAP)
Gratuit -12 ans

Inscription au stage par mail à : secretariat@centrebreton.org
Par téléphone au 02.98.46.05.85
Ou au CBAP, 5, rue Marengo à Brest

Le passe sanitaire sera nécessaire pour accéder au stage ainsi qu’au concert, à partir de 12 ans.

Bisiad, c’est deux harpistes et chanteurs de la jeune génération de musiciens bretons. C’est à Brest en 2016 que Morgane Grégory et Kevin Le Pennec tissent leur complicité, renforcée par la poursuite de leur travail à Rennes. Au travers d’arrangements et de compositions, ils façonnent ensemble un répertoire d’airs traditionnels bretons, irlandais et écossais. Une musique dynamique et chaleureuse, définitivement actuelle, basée sur les techniques rythmiques des deux harpistes. Y crépitent instrumentaux et chants, danses et mélodies. Les textes racontent en breton, en français et en anglais.
Jeunes talents de la scène musicale en Bretagne, Morgane et Kevin ont sorti leur premier album éponyme en Mars 2021 et se sont déjà illustrés dans différents projets artistiques. Ils gagnent, respectivement en 2017 et 2019, le premier prix et le prix du public du Trophée Camac au Festival Interceltique de Lorient.

Article sur l’album dans HarpMag :
« Une explosion de lumière pour deux harpes celtiques qui se cherchent, se poursuivent, se rapprochent ou s’éloignent et finissent par se rejoindre à la fin, comme dans les belles histoires...
Les standards celtiques si présents se retrouvent quelque peu bousculés par cette avalanche de cordes, soumis à la rude épreuve de contre-chants multiples et subtils, sur un rythme vertigineux, et passés à la moulinette d’un swing à la fois respectueux, enthousiaste et amusé.
On se croirait par moments dans un pub irlandais enfumé et bien arrosé, avec des fourmis dans les jambes, mais au son des harpes, ce qui est insolite. Nos deux musiciens savent aussi jouer et chanter un slow air plein de sentiment comme The Month of January avec le banjo d’Arthur Manuel en une deuxième partie plus agitée. Le jazz et la pop ne sont pas loin et pointent souvent leurs museaux au hasard d’une intro, dans Pull the knife and stick it again ou The Kerry, d’un accord, d’une transition en souplesse, d’une rupture de rythme comme dans Spoot O’Skerry. Un morceau résolument celtique mais aussi presque funky comme Rythm’n’Bis surprend et séduit.
Tout cela fait une musique brillante et énergique mais volontiers dramatique, qui va bien avec des textes ambigus, comme Invitation. Quelques chansons en breton aussi, chantées par Morgane, auxquelles je n’ai rien compris...mais d’une belle matière sonore qui va bien avec les harpes... Voilà un très beau moment d’inventivité et de parfaite complicité musicale ! »